AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le bug de forum actif qui empechait de poster des e-mail et des liens lors des poste a ete fixer, vous pouvez maintenant poster vos fiche sans problemes Smile

Partagez | 
 

 La proie chasse le prédateur (P.V Eva)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   Jeu 16 Déc - 23:27

Marek avait quitter le village dans l'idée de se détendre un peu. Il avait envie de se dégourdir les jambes et avait passé la moitier de la journée a courir. Il s'était arrêeter aux falaises grandiose de sydney. Ca l'émerveillait toujours de voir jusqu'a qu'elle hauteur cette île c'était élever au dessus de la mer. Le tapis d'eau foncé était loin sous ses pieds alors qu'il s'était confortablement assis sur une pierre lisse, les pieds dans le vide. Même si il tombait, il ne pourrait pas mourir, il nagerait et revienderait. Mais il avait l'habitude de ses falaises grandioses et ne tombait jamais.

Il se balanca au grès du vent, comme un enfant enjoué. Il adorait ces caresses froides sur sa peau encore plus froide. Il écouta les chansons du vent qui soudain lui apporta un autre son qui normalement ne devrait pas être entendu. C'était ceux des pas de quelqu'un. A l'odeur, Marek sut que c'était un humain. Son parfum satiné lui laissa croire que c'était une femme qui arrivait a grand pas et droit vers lui.

Quel humain étrange pouvait bien aimer venir a cet endroit très précis? Un endroit au sentier accidenté et arride. Au vent fort qui vous pousse vers la mer a des centaines de mêtres plus bas? Pour un humain frêle et fragile, c'était une mort assuré.

*Surement quelqu'un qui veut se suicidé* Songea alors Marek.

Il se leva gracieusement, même si il n'avait aucun public et s'approcha de l'aurée des bois afin d'y appercevoir cette personne qu'il croyait désespérer. Il resta cacher contre arbre, attendant de voir apparaitre cette femme déchue qui venait a l'endroit même ou des centaines de gens avait perdu la vie. Allait t'il être témoin d'une scène semblable?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   Ven 17 Déc - 0:28

~En route pour l'Australie~

Evallienyka s'etait lever un bon matin d'hiver, avait pris une douche et un bon petit dejeuner, avant de sortir de la maison, vetu d'un pantalon noir, un chemisier tout aussi noi et un manteau de cuir noir. Elle avait decide d'aller faire un voyage en Australie, pour voir les falaises majestueuses que cette ile protegeait. Elle etait partie en route pour l'aeroport a sept heure ce matin la, un simple sac de voyage sur l'epaule et elle se dirigea vers l'aeroport de Seattle, le seul endroit ou elle pouvait prendre l'avion, etant donner qu'il n'y avait aucun aeroport a Forks, ni meme port-angeles. En route vers ce superbe aeroport qui lui prometait un bon voyage, elle fut depasser par une porche noir, aux vitres si sombre, qu'elle fut etonner que la personne qui la conduisait, puisse voir devan elle et sur les cotes. Le pire dans tout cela, c'est que la temperature etait affreuse, des nuage d'un gris cendre et des vents a au moins soixante-dix kilometres heure. Elle poussa un juron en ce disant que la pluie l'empegerait de decoller, mais etonnament, cette tempete se dirigeait vers Forks. Elle du conduire au moins 5 heures pour se rendre a l'aeroport, sans compter les pauses pipi ou les pauses casse-croute.

Arrive a l'aeroport, elle alla garer sa voiture dans un stationnement pour une semaine, de ce fait elle serait sure qu'elle n'aurait pas d'amande et pourrait passer un bon moment en Australie a admirer les paysages, peut-etre meme chercher un appartement pour y demenager si le ciel en decidait ainsi. Elle vit la fameuse porche noir se garer tout pres d'elle et ne pu s'empecher de regarder la femme qui en sortait. Cette femme etait sublime, aucunes humaines ne pourrait lui arriver a la cheville. Elle regarda ensuite les courbes de la femme et regarda les siennes *Il y en a qui ont de la chance*. Elle se dirigea a l'interieur de l'aeroport, suivant de ce meme geste la femme de la porche noir, celle-ci se dirigeant vers les comptoir de pour les voyages internationnals. Elle entendit seulement le mot sydney et sut qu'elle irait aussi en Australie. Elle paya alors son billet, gardant toujours un oeil sur la femme et se dirigea ensuite vers les portes de l'aerogare. Elle du attendre une heure avant que l'avion ne soit la, lisant un bouquin, toujours en observant la femme sublime. Un point attira alors son attention, elle etait blache tres pale, ses yeux d'un bleu ocean presque vide, et elle ne bougeait presque pas, comme si elle avait peur de se faire reperer. L'avion arriva enfin et elle y monta, cherchant son siege qui fut pres de la femme, une autre chance pour la surveiller et essayer de la dechiffrer. Elle regarda sa peau, aucunes cicatrices ni meme une seule imperfection, cette femme etait tout simplement parfaite, irreel. Aussitot tout le monde installer, l'avion commenca a avancer lentement. C'etait son premier voyage et elle avait un peur peur de finir etaler comme une crepe et exploser sur le sol si l'avion avait un accident. C'est a ce moment qu'elle croisa le regard de la femme, ses dents d'un blanc etincelant et celle-ci se lecha les levres, chose etonnante, puisque aucune nourriture n'etait servit pour le moment. Aussitot dans les airs, le voyage dura au moins vingt-trois heures....

~En Australie~

Le soleil commenceait a se lever au dessus des nuages, alors que l'avion ammorceait sa descente, la femme venant claquer sa fenetre pour ne pas avoir le soleil dans les yeux, ou etait-ce autre chose? Elle s'assura d'etre bien attacher, avant que l'atterissage ne se fasse un peu raide pour son coeur, d'accord, elle chassait les vampires, mais ca arrivait a tout le monde d'avoir mal au coeur non? Elle soupira, venant se detacher lorsque l'avion fut arreter et se leva, gardant toujours la femme a l'oeil, se dirigeant vers la sortie de l'aeroport. Elle avait decider de faire un peu de randonner en cette journee ensoleiller, meme si Forks lui manquait deja, elle devait rester en Australie, tant qu'elle n'aurait pas le coeur net au sujet de cette femme. Elle regarda tout autour d'elle, une voiture bleu ocean venant chercher la femme sublime, le fenetres tout aussi teintes et un jeune homme blond vint lui ouvrir la portiere. Elle fut surprise que cette femme soit traiter de la sorte, surtout qu'elle avait ete assise en classe economique tout comme elle. Elle soupira un peu, voyant la voiture partir et hela un taxi, celui-ci venant s'arreter devant elle. Elle s'asseya sur la banquete arriere, puis vint arranger ses cheveux, venant les peigner et mettre de la pommade pour du volume. Elle dit simplement au chauffeur...

-A une boutique de sport...

Le chauffeur hocha simplement la tete, commencant a partir, avant de prendre de la vitesse. Elle fut surprise qu'il y ait autant de voiture en Australie, elle pensait qu'il y avait beaucoup plus de jeep que de petite voiture sport. Arriver au magasin de sport, elle laissa de l'argent au chauffeur et se dirigea a l'interieur, ou elle vit un homme beau, beaucoup trop beau pour etre humain. Celui-ci achetait des effets pour la randonner en foret, mais a des prix tres dispendieux. Si il etait aussi riche, il ne devait pas etre humain. Elle alla a la caisse, payant une corde, un harnet, des bottes et un manteau, avant de sortir, suivant l'homme du regard. Il etait aussi parfait que la jeune femme de l'avion, donc elle n'etait pas seule dans son genre. Evallienyka repris un autre taxi, le faisant suivre le jeune homme et sa voiture noir, une voiture aussi cher que les deux precedente de la femme a la porche. Elle soupira en le voyant s'arreter devant un sentier et dit au chauffeur...

-Continuer 5 minutes et revenez sur vos pas...

Le chauffeur fit ce qu'elle lui demandait et des qu'ils furent revenu, elle lui donna l'argent necessaire et sorti de la voiture, son sac sur l'epaule. Elle commenca a se diriger dans le chemin escarper, plein d'obstacles, se demandant bien pourquoi cet homme avait pris un chemin aussi perilleux et tout en continuant, s'accrocha dans une branche d'arbre, celle-ci la coupant legerement. Arriver au somet du sentier, elle s'arreta un peu, reprenant son souffle et vit l'homme se lever un peu trop gracieusement, avant d'aller se terrer dans les arbres. Elle avanca alors a grand pas, finissant la monter et lorsqu'elle fut pres de la falaise, se retourna vers les arbres, cherchant du regard l'homme...

-Sortez de votre cachete...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   Ven 17 Déc - 8:50

Marek ne s'était pas attendu a être vu et encore moins interperler de la sorte. Il leva les yeux vers le ciel, le grand soleil était cacher par les nuages et si il restait près des bois, il pourrait rester a l'ombre. C'était parfait, pensait t'il. Il fit un pas de coté, se retrouvant entre deux arbres, bien en vu. Il fronca les sourcils en regardant la demoiselle, loin d'être le genre de femme qu'il s'était imaginer. Bien plus petite que le son de ses pas.

*Comme c'est étrange* Songea t'il.

Il pencha la tête de coté, la détaillant de la tête au pied, afin de pouvoir de la reconnaitre partout ailleurs ensuite. C'est la que le vent souffla, lui renvoyant l'arôme des gouttes de sang qui perlait sa peau de pêche. Il huma l'odeur discretement et pencha la tête vers l'avant, un peu méfiant.


-Que puis-je pour vous? Demanda t'il poliment.


Le sang humain était comme une gaterie. Il se nourrisait principalement d'animaux ou de poissons. Ces yeux d'ordinaire bleu clair, jouait dans le vert a présent. Rien de rouge cependant. Il sourit, essayant d'être le plus charmant possible, espèrant qu'elle ne reste pas trop longtemps dans le coin....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   Ven 17 Déc - 9:20

Evallienyka regarda l'homme sortir de sa cachete, penchant la tete en meme temps que lui, detaillant le moindre de ses gestes et la moindre partie de son corps. Elle remarqua que ses yeux etait d'un bleu ocean tout comme la femme de l'avion et haussa legerement les sourcils, le vent parti en direction de l'homme, passant derriere son dos. Elle le vit humer l'air et aussitot, ses yeux tournerent au vert, moins de 5 secondes plus tard. Elle trouva cela etrange, d'autant plus qu'il pencha la tete mefiant en la regardant. Ce qu'elle voulait, en apprendre plus sur lui et ses semblables. Elle vint jouer dans ses cheveux, les mettant tous du meme cote, liberant son cou et regarda les reaction de l'homme, marchant lentement dans sa direction...

-Ce que je veux? En apprendre plus sur cette falaise...

Elle etait bonne menteuse lorsqu'il le fallait, surtout dans ces situation ou le danger guettait. Son coeur avait en effet ralenti lorsqu'elle s'etait approcher de lui, comme il l'avait fait a la mort de son pere. Son souffle se faisait rare, comme pour se preserver en cas de probleme et qu'elle doive courrir. Elle s'approcha encore un peu de lui et tendit la main...

-Evallienyka et vous?

Pourquoi est-ce qu'il se cachait sous l'ombre des arbres, il n'y avait pourtant pas de soleil? Elle le regarda et aussitot son esprit lui mit en tete le mot "Vampire" Pourquoi se cacherait-il du soleil autrement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   Ven 17 Déc - 16:16

En apprendre plus sur cette falaise? Si les humains la connaissait, ce serait peut-être une bonne chose. A la regarder agir, il compris qu"elle connaisait surement l'existence des vampires et elle le soupsonnait d'en être un. Il la regarda s'approcher, méfiant, toujours. Il fouilla dans ses poches, trouvant se dont il cherchait. C'était une heureuse invention d'Edrick et il était content d'en avoir un. Une pierre qui reste toujours chaude et a son contact, la peau devient aussi chaude que normalement. Alors lorsqu'elle lui tendit la main, il n'hésita pas un instant et glissa ses doigts dans les siens en souriant.

-Je m'appelle Marek. Dit t'il gentillement.

Il ne craignait pas et il était confiant. Il lacha sa main après un temps respectable qui ne laissa pas a sa main le temps de refroidir. Il reglissa sa main dans sa poche, a l'endroit initiale ou elle était quand la jeune femme était apparut.


-C'est plutot rare que les gens viennent ici. Il n'y a pas de chemin directe et c'est plutot dure de marcher.... Dit t'il en laissant sa phrase en suspend.

C'était a moitier une question et a demi une affirmation. Elle en ferait bien ce qu'elle voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   Sam 18 Déc - 15:14

Evallienyka s'attendait a toucher de la peau froide en serrant la main de Marek et fut surprise que sa peau soit chaude. Elle n'etait pourtant toujours pas convaincue que cet homme n'etait pas un vampire, surtout que le soleil etait cacher et qu'il etait toujours derriere l'ombre des arbres. Lorsqu'il lui dit que cela etait plutot rare que des gens s'aventure jusque la puisqu'il n'y avait pas de sentier elle sourit, venant arranger ses cheveux, venant piquer legerement dans sa peau avec une epingle et le regarda dans les yeux, s'attendant a un changement...

-Et bien, j'aime bien les sports extremes, surtout en montagnes comme ici...

Elle sourit, se tournant de dos a lui pour regarder en bas, l'odeur de son sang serait porter asser vite a l'odorat de l'homme si ses soupcons etaient fondes. Elle se retourna ensuite a nouveau face a lui et s'approcha de lui, soupirant legerement, se demandant ce qu'il pensait. Elle regarda dans le sentier qu'elle s'etait fait et reposa son regard presque aussi vite sur l'homme, s'approchant de lui lentement a nouveau...

-Vous avez une voiture plutot cher pour un homme aussi jeune...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   Sam 18 Déc - 16:46

L'odeur du sang lui vint, mais habituer a ce genre de chose, il resta neutre, de marbre. Il la regarda un peu étrangement, se demandant se qu'elle cherchait et pourquoi elle fesait tant exprès de se blesser de la sorte et de se mettre au vent. Voulait t'elle devenir vampire? C'était une option que Marek stocka en lui. Quand elle s'approcha, il planta son regard vert dans ses yeux, sondant son âme.

-Je vois. Répondit t'il.

Elle aimait les sports extrême? C'était donc quelqu'un avide de sensation forte, d'adrénaline. Il sourit, il était un peu comme ca quand il était humain, il y a si longtemps. Il regarda aussi le sentier, exposant lui aussi sa gorge vierge de marque.


-J'ai un travail qui me permet d'avoir un peu d'argent en plus pour me gâté. Dit t'il en parlant de son auto. C'est ainsi qu'on doit vivre, non? Profiter de la vie et être heureux, aussi matérialiste soit t'il, si c'est notre souhait.

Il haussa les épaules. Il n'était pas matérialiste, mais il aimait la vitesse, comme tous les vampires du monde. C'est un gain normal que d'avoir une voiture rapide. Il sourit en ramenant son regard sur elle, dévoilant une rangée de dent blanche.

-Que cherchait tu en venant ici? Demanda t'il. Souhaitait tu trouver quelque chose qui n'est pas censé exister?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La proie chasse le prédateur (P.V Eva)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La proie chasse le prédateur (P.V Eva)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La nouvelle vie des Cullen :: Les Archives-
Sauter vers: