AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le bug de forum actif qui empechait de poster des e-mail et des liens lors des poste a ete fixer, vous pouvez maintenant poster vos fiche sans problemes Smile

Partagez | 
 

 • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Dim 19 Juin - 6:12

      Assise dans le salon, je lisais un livre de la bibliothèque. Cela ne faisait que deux petites semaines que j'étais là, mais une bonne partie de la bibliothèque m'avait déjà succombée. Les mots glissaient sous mes yeux, fluides et propres. LE roman était peu interressant, mais bien écrit, c'était encore une histoire à l'eau de rose, un de ces trucs improbables qui n'arrivent jamais, mais que les auteurs s'entêtent à caser entre la première et la quatrième de couverture.

      Quelqu'un sonna à la porte. Je sursautai. D'habitude, le pas de la porte grinçait quand on marchait dessus. Il n'y avait qu'Edward pour arriver à rester silencieux. Pourtant, ce n'était pas lui, il avait les clés. Peut-e^tre les avait-il oubliées ? La tête remplie de question, je me dirigeai vers l'entrée. Marissa était partie aussi, faire des courses. D'habitude, j'allais aec elle, pour sortir un peu, mais aujourd'hui, j'avais préféré rester ici. Quoique j'aurais peut-être du l'accompagner, avec son ventre de femme enceinte, tout devenait plus complexe.

      La main, sur la poignée, j'ouvris la porte lentement. Avant même de voir qui c'était, je sus que ce n'était pas Edward, question d'habitude. Qui pouvait bien se pointer en pleine journée dans une réserve indienne ?

      (J'ai supposé que tu rentrerais par la porte Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Dim 19 Juin - 16:49

Aujourd'hui j'avais décidé de rendre une petite visite à Edward mon neveu et Marissa sa fiancé, habituellement j'allais à nage depuis l'Australie et terminer ma course à pied, le trajet était beaucoup plus court que d'utiliser un avion, puis un taxi pour se rendre chez Edward à Port Angeles mais il fallait vraiment être le plus discret possible, j'avais donc décidé de faire comme le commun des mortels, avion et taxi.

L'odeur désagréable de certain loup dans les parages me dérangeai mais à force de sentir l'odeur du mari de ma soeur, je m'habitué à cette odeur, comme eux s'était surement habitué à la mienne à chacune de mes visites, entre les loups et moi s'était pas une histoire amour, on se supporte mutuellement et rien de plus, le peu de contacte que nous avions été largement suffisant.

Personnellement débarquer en Bermuda et en t-shirt ne m'aurait pas dérangeai, je ne souffrait pas du froid mais il fallait paraître humain, je m'étais donc vêtu d'une pantalon Jean's, une chemise manche longue blanche, d'une veste noir, d'une écharpe à rayure que j'avais enrouler autour de ma nuque, de moufle sur les mains et d'un manteau, plus humain que ça, j'en voyais pas, rajouter à ça les cadeau qu'avait acheté mamie Esmée pour Edward, Marissa et le bébé, qu'elle avait mis dans mes bagages, j'étais bien chargé.

Je sonnais à la porte et attendis, j'entendais au son des pas qu'il y avait à l'intérieur que se n'était ni mon neveu, ni sa fiancée mais une autre personne, humain, fille, je me demandais qui cela pouvait être, la porte s'ouvrit sur une jeune fille avec un visage innocent, je souris et lui dit :

"Bonjour, je suis Aidan Cullen" me présentais-je à la demoiselle, me demandant quel lien avait elle avec Marissa car les seul connu d'Ed était nous les Cullen et la réserve, à ma connaissance je voyais pas d'autre.

J'entrai dans la demeure et alla posait les cadeau dans le salon,retirant au passage le surplus de vêtements que j'avais (le manteau et l'écharpe) et les posa sur le bord du canapé qui se trouver dans le salon.

" Je suis le frère de la mère d'Edward, se qui fait de moi son oncle en quelque sorte"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Mar 21 Juin - 4:12

    Il avait les cheveux bruns, courts, mais pas rasés, qui ondulaient légerment, la peau blanche et les yeux...étrangement dorés. Il était beau, mais je ne m'intéressais absolument pas aux garçons, surtout qu'il était trop vieu pour moi. Mais, passons à autre chose, que venait-il faire ici ? Personne ne passait d'habitude. Enfin, parfois des gens de la réserve, mais pas plus. Son teint indiquait pourtant qu'il n'était pas d'ici. Il avait la peau encore plus claire que moi, pourtant je parraissais si blanche au milieu de la Push.

    "Bonjour, je suis Aidan Cullen"

    Se présenta-t-il. Je n'en avais jamais entendu parler. Que devais-je faire, dans ce cas ? Aucune idée. Edward et Marissa n'était pas là, je ne pouvais pas non plus les appeler, c'était donc à moi de décider. Le laisser entrer, ou pas ? Je restai immobile dix bonnes secondes avant de retrouver mes moyens. Ce n'était pas quelqu'un comme les autres. Un peu comme la première fois que j'avais vu edward, il me semblait...différent. Je me faisais surment des films. Je me sentit ridicule, tout à coup et me surpris même à rougir.

    « Bonjour. »

    C'est tout ce que j'avais trouvé à dire. Bonjour. On ne pouvais trouver plus original. Franchement, j'étais pitoyable. Je restais là, plantée devant la porte, à regarder cet inconnu. Bon sang, que voulait-il ?

    " Je suis le frère de la mère d'Edward, ce qui fait de moi son oncle en quelque sorte"

    Ah bon, c'était plus clair, maintenant. Un membre de la famille. Pourtant, il ne lui ressemblait en aucun point. Vraiment étrange. Je supposai que je devais le faire entrer et m'écartai de l'entrée, pour qu'il puisse rentrer.

    « Heu... Entrez. »

    Je le devançai en passant dans le salon et l'invitai à s'asseoir. Ceux qu'ils venait voir ne devraient pas tarder à rentrer. Ils arriveraient bientôt et je pourrais retourner à ma lecture ou en tout cas, ne plus être seule avec un...presque inconnu.

    « Vous...Vous voulez boire quelque chose ? »

    C'était une question d'usage, plus pour avoir quelque chose à dire que pour lancer une conversation, mais je savais que je n'y couperais pas. Tant pis. Une fois de plus, je n'aurai qu'à prendre sur moi et vaincre ma timidité.

    « Edward ne devrait pas tarder, il a dit qu'il reviendrait pour manger et Maissa est juste partie faire des courses. Elle va bientôt rentrer. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Jeu 23 Juin - 0:28

Lorsqu'elle me laissa entrée, elle me devança et m'invita à m’asseoir, j'entrai donc dans la demeure et alla posait les cadeau dans le salon,retirant au passage le surplus de vêtements que j'avais (le manteau et l'écharpe) et les posa sur le bord du canapé qui se trouver dans le salon et avant de prendre place sur un des fauteuil, je vis qu'il y avait un livre poser sur la table basse qui se trouvé à côté du canapé, je me levai et le prit dans les mains.

« Vous...Vous voulez boire quelque chose ? »

Me proposait-elle, je fis tourner ma tête vers elle et lui souris.

J'en prendrais bien un, merci bien, mademoiselle.

Il fallait bien paraître humain, boire du café était totalement humain, j'étais bien étonné qu'Edward est recueillie une personne, sans avoir de raison, surtout qu'il y avait un secret de famille à protéger, je lui demanderais lorsqu'il reviendrait.

« Edward ne devrait pas tarder, il a dit qu'il reviendrait pour manger et Maissa est juste partie faire des courses. Elle va bientôt rentrer. »

Elle me fît sortir de mes pensée, et m'informa qu'ils allaient bientôt revenir, j'avais la bizarre sensation qu'elle devait être mal à l'aise en ma compagnie, je me souvînt que je tenais dans la main un bouquin, je le lui tendis et me dirigeai vers la bibliothèque.

Je n'en reviens pas qu'Ed est gardé autant de livres chez lui.

Je parcourais la bibliothèque regardant les livres que j'avais pour la plus part tout lu car évidemment quand on ne dort pas, il fallait bien trouver une distraction, sachant que nous disposions d'une immense bibliothèque en Australie et dans toute les villas que la famille possède dans le monde et dans différentes langue, j'en avait fait ma spécialité, à tels point que je parlais un peu près cinq langue étrangère.

Je lâchai un soupir.

Fait moi penser à dire à Edward qu'il devrait faire une mise à jours de ses bouquins, car cela fait plus d'un an que tout ça est ici, je lui en conseillerais certains d'ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Jeu 23 Juin - 1:37

Je parti à la cuisine, prenant son mantteau et son écharpe en même temps, pour les pendre au porte-manteau. J'allumai la machine à café et laissai couler le liquide presque noir dans une des petites tasses entreposées à côté. Plus pour avoir quelque chose dans les mains que parce que j'avais soif, je me servis une tasse de thé à la menthe, n'aimant pas le café. Les deux tasses brulantes dans les mains, je me redirigeai vers le salon.

« Voilà. »

Dis-je avec un sourire poli en lui tendant la sienne.
Je m'assis dans un fauteuil en face de lui et posai mes lèvrse sur les bords de la tasse. Elle était trop chaude, mais c'était comme ça que j'aimais le thé. Bouillant. Je le sentit brulant ma gorge avec cette sensation de sécheresse qui suivait. Il me tendit un livre, que je pris et remis sur l'étagère qui trônait derrière moi. Je le terminerais en temps voulu. Il se dirigea vers la bibliothèque, mais je restai assise.

Je n'en reviens pas qu'Ed est gardé autant de livres chez lui.

Je ne comprenais pas le sens de sa phrase. Pourquoi aurait-il jeté tous ses livres ? Et puis, j'étais presque sure qu'il ne pouvait pas tous les avoir lu. Et puis, il y avait Marissa aussi. Bref, on ne jettais pas un livre. On pouvait le relire et se rappeler des souvenirs. On ne pouvait de toute façon pas se rappeler de tout un livre, à chaque page on redécouvrait un peu le livre qu'on avait oublié.

Fait moi penser à dire à Edward qu'il devrait faire une mise à jours de ses bouquins, car cela fait plus d'un an que tout ça est ici, je lui en conseillerais certains d'ailleurs

Je fus d'autant plus surprise. Un an. C'était peu, pour toute une bibliothèque. Etait-ce un grand lecteur ? Surement, pour dire des choses aussi absurdes.

« Heu...J'essayerai d'y penser. »

Répondis-je simplement. Je réfléchit un moment, puis ajoutai.

« Ce n'est pas beaucoup, un an, pour lire tout ça. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Jeu 23 Juin - 13:31

« Voilà. »

Me dit-elle avec un sourire que je lui rendis, je pris ma tasse de café qui devait être brulante, mais la froideur de mes mains allait la refroidir dans une minute, j'en bus une gorgée.

Très bon café

« Heu...J'essayerai d'y penser. »

Je me rendis compte que j'avais fait une gaffe, la bibliothèque d'ED est grande et pour un humain normal, il est impossible de lire on un an se que vampire peut lire en 5 mois au maximum, niveau relation humaine j'étais encore novice, j'oubliai parfois que les humains vivait différement.

« Ce n'est pas beaucoup, un an, pour lire tout ça. »

Effectivement.

Je bus une auttre gorgée de mon café et me tournai vers la jeune fille.

Au fait qu'elle est votre prénom ?

Lui deùandais-je poliment avec sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Ven 24 Juin - 0:46

    Je le regardais boire, tout en faisant de même. Vivement qu'Edward rentre, j'avais toujours été mal à l'aise avec des inconnus.

    Au fait quel est votre prénom ?

    Je répondit presque un peu trop vite, comme si j'avais été sur les nerfs. C'était un peu ça, d'ailleurs, quoique je n'étais pas en colère, juste stressée, sans savoir pourquoi, exactement.

    « Je m'appelle Sara. »

    Je faillit lui demander le sien, mais me rappelai avant qu'il me l'avait déjà donner. Cela se prouvait une fois de plus mon peu de talent à engager une conversation. Je cherchai une question anodine, juste pour parler et ne pas rester dans un silence de plomb.

    « D'où venez-vous ? »

    Qusetion bète et inutile, mais bon, ça occuâit un peu.

    (Désolé, c'est court.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Dim 26 Juin - 21:14

Elle me répondit qu'elle s'appelait Sara, j'eu un léger sourire, Sara était le nom de ma créatrice que j'avais tué.

« Je m'appelle Sara. »

Enchanté

L'atmosphère était bizarre, si je faisais abstraction des nombreux odeur de chien présent dans la maison, il fallait rendre cette discutions un peu enthousiaste, je réfléchis à un sujet de conversation tout en buvant mon café, quand enfin j'en trouva un, s'était plus de la curiosité qu'autre chose, je voulais savoir qu'elle était le lien entre Edward, Marissa et elle, au moment même où je commençais à prendre la parole, elle me demanda :

« D'où venez-vous ? »

Australie mais je crois que je vais venir vivre à Forks, le soleil d'Australie n'a aucun effet sur moi, je n'ai pas la peau bronzé.

Vivre en Australie était bien plus difficile qu'à Forks, surtoutpour un vampire, il fallait éviter les rayons du soleil au risque de briller, alors qu'à Forks, le temps était pluvieux 365 jours de l'année, la ville idéal.

Oui Forks, je crois que je vais venir vivre à Forks et toi qu'elle lien as tu avec Edward ou Marissa ?

Ma curiosité l'emporta sur le reste des sujets à aborder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Jeu 30 Juin - 4:27

    D'australie ? Effectivement, le soleil ne lui était pas bénéfique. Blanc comme un linge, son teint blafard aurait pu traduire de la fièvre ou une maladie. Forks n'était pas si loin d'ici. Si il était sympa, tant mieux, si je ne l'aimais pas..tant pis. C'était encore à voir. Si d'habitude, je cernais rapidement la personnalité des gens, avec lui, c'était différent. Il était étrange. Un peu comme Edward, mais dans un autre style. Comme sils avaient une responsabilité qui leur pesait sur les épaules. Etrange.


    Oui Forks, je crois que je vais venir vivre à Forks et toi qu'elle lien as tu avec Edward ou Marissa ?

    « C'est un peu complexe. »

    Commencais-je, ne voulant pas avouer que j'avais erré pendant deux longs mois avant qu'ils ne me receuillent.

    « On peut dire qu'ils m'ont adoptée, continuais-je, J'ai..perdu mes parents. Il y a peu. »

    Je senti un pincement dans mon estomac en repensant à eux. Cela faisait trop longtemps que j'essayais d'oublier pour craquer. Surtout que je savais que ce n'était pas les miens. Je ne savais pas qui étaient mes vrais parents. Etaient-ils morts ? En prison ? Ou, au contraire, trop populaires pour s'encombrer d'un enfant, même du leur ?

    Sans les connaitre, je leur en voulais de m'avoir abandonnée. C'était aussi pour cela que je considérais pas Marissa et Edward comme mes parents, même adoptifs. Je savais qu'à partir du moment où on appelle quelqu'un maman, papa, on souffre beaucoup plus quand on le perd.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Dim 3 Juil - 17:43

Je m'attendais un peu à cette réaction, lorsque l'on vie dans un pays chaud, le minimum était d'avoir un teint bronzé comme les surfeurs, mais non moi, un vampire, je vivais là-bas mais ne pouvait pas sortir, je songeai sérieusement à quitter l'Australie, raison numéro une était de vivre loin du soleil et de m'éloigner de cette folle qui me colle s'en cesse, je souris et me retournais vers Sara, vidant au passage ma tasse de café.

« C'est un peu complexe. »

M'avait-elle répondu, mais sa situation devait être loin d'être aussi complexe que la mienne.

« On peut dire qu'ils m'ont adoptée, continuais-je, J'ai..perdu mes parents. Il y a peu. »

Oh, ils ton adopter, donc ça fait de moi ton grand oncle, arrrggggh je suis trop jeune,dis-je d'un ton plaisantin.

Je trouvé qu'adopter des humains était dangereux dans une famille comme la notre, non mais franchement, des vampires et des loups-garous, nous étions la famille Adams en plus beau, si on faisait abstraction des Volturi à qui il faudrait caché la présence d'humain dans la famille.

Bienvenue dans la famille alors, nous somme une très grande famille, n'est pas peur lorsque tu rencontra le reste de la famille, je suppose que tu connais déjà se qui vie à la Push, bien que personnellement, je les aimes pas trop,ils sont gentils et très obéissant,demande leur quelque chose et il accourt comme des chien.

J'étais un peu méchant là, je laissais échapper un soupir.

Désolé, on s'aime pas trop les habitants de la Push et moi, on se supporte c'est tout, tu verras lorsqu'une réunion de famille aura lieu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Mar 26 Juil - 9:00

    (Désolé, j'étais absente Smile )

    Loin d'être au courant de se qui se tramait dans cette famille on ne peut plus étrange, je ne compris pas ce que voulait dire mon...grand oncle. Ca me faisait bizarre de penser à lui comme ça. Il était jeune, surtout pour être deux générations plus vieux que moi...

    Mais que voulait-il dire par "n'est pas peur lorsque tu rencontra le reste de la famille, je suppose que tu connais déjà se qui vie à la Push" ?

    « Pourquoi aurais-je peur en rencontrant le reste de la famille ? »

    Et pire, que se passait-il à la Push ? Mon propre village ? Naïve, je n'avais rien remarquée jusqu'ici. Je réfléchissais à toute vitesse, sans arriver à un résultat.

    « Bon, c'est quoi cette histoire ! Que se passe-t-il ici, dans la famille ou je ne sais où ? »

    Ca faisait trop d'un coup. Un inconnu qui se pointe dans ma nouvelle famille que je connais depuis à peine un petit mois, qui m'annonce qu'il est mon oncle, qui est étrange et m'annonce qu'il se passe des trucs dans la réserve, mais que je ne dois pas avoir peur de rencontrer ma nouvelle famille ! Entre le choc et la peur, je me retenais de fondre en larmes. Que faisaient Edward et Marissa ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   Dim 31 Juil - 15:06

« Pourquoi aurais-je peur en rencontrant le reste de la famille ? »

Ouhlà je venais de faire une gaffe, je devais rectifier mes propos, lui dire la vérité sur se qu'elle a hériter comme famille, était impossible dans l’immédiat mais lui raconter une partie de la vérité serait possible, une préparation avant de lui révéler tout, tôt ou tard elle devait être mis au courant.

Peur.... non je dirais simplement surpris, lui dis-je avec sourire.

Vue son expression cela ne devait pas du tout la rassuré , niveau relation humaine s'était à revoir.

« Bon, c'est quoi cette histoire ! Que se passe-t-il ici, dans la famille ou je ne sais où ? »

J'inspirais profondément bien que je n'eu pas vraiment besoin mais il fallait se comporter comme un humain et c'est se que les humains font lorsqu'ils se préparent à dire quelque de très important.

Bon.... je vais te raconter l'histoire, si tu veux bien t’asseoir.

Je m'installais sur le fauteuil dans le salon, posa mes bras.

Avant que Nessie et Jack soit ensemble, les Cullen et les habitants de la Push n'était pas en très bon terme depuis des générations, à tels points qu'un pacte fut décider entre grand-père, ah non pas grand père je devrais dire un de nos ancêtre,euh... enfin un de nos ancêtre très pacifiste fît un pacte, se pacte consister à se que la famille Cullen ne s'approche pas des territoires des habitants de la Push et vice versa, mais cela n'empêcher pas les habitants de la Push de haïr les gens comme nous, de génération en génération le pacte fut respecter jusqu'au jour ou ma mère se lia d'amitier avec un habitant de la Push et quelque année plus tard Nessie et Jack se marièrent et eurent des enfants, mais cela n'empêche qu'il existe encore cette sorte de méfiance entre nous.

Tout était un peu près exact, sauf que je n'avais pas révéler que l'habitant était Jack, qu'il y avait cette histoire d'imprégnation entre Jack et Nessie, que nous étions une famille de vampire et de loups et que le pacte disait que tant que nous nous abreuvons pas de sang humain, les loups nous laissez tranquille, quoi que cette clause est toujours valable jusqu'à aujourd'hui.

C'est juste que tu ne devrais pas t'étonner lorsque nous nous lancions des piques très... mesquine entre nous du genre umh... si j'appelle Jack clébard et lui m'appelle sangsue, c'est tout à fait normal, bizarre mais normal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.   

Revenir en haut Aller en bas
 
• Le monde entier est cruel à l'intérieur et cinglé en surface.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La nouvelle vie des Cullen :: Les Archives :: Forks :: La Push :: La maison Black-
Sauter vers: